La critique c’est peut être bien, mais l’action c’est certainement mieux

La critique c’est peut être bien, mais l’action c’est certainement mieux

S’il est une certitude, c’est qu’un fossé se creuse entre les citoyens de notre pays et le personnel politique qui est sensé les représenter.

Le nombre grandissant d’abstentionnistes aux différents scrutins en est la preuve flagrante. Mais on ne peut pas dire en revanche que les Français se désintéressent de la politique et c’est bien légitime.

En effet les scores d’audience des différentes émissions sur le sujet, sont significatifs.

Alors  il est difficile d’imaginer que si un élan national se forme en faveur de la démocratie véritable, l’inertie actuelle n’évolue pas, qu’une prise de conscience ne se généralise pas, et que le collectif en faveur de l’instauration du référendum citoyen libre et souverain ne devienne pas la force nationale souhaitée.

En effet, tout est réuni dans notre pays, pour que cette évolution du système politique se concrétise.

Il ne manque qu’une prise de conscience généralisée sur le sujet.

Pour cela, il est nécessaire que les états d’esprit évoluent, que  les responsabilités citoyennes se prennent, et que les médias aident à cette évolution qui va dans le sens de l’histoire.

On constate qu’à chaque intervention présidentielle, au cours desquelles le Président confirme sa posture monarchique, les critiques fusent de toute part.

Mais cela ne fait pas évoluer les choses, la nature de notre organisation politique ne peut changer qu’avec une mobilisation généralisée en faveur de la souveraineté du peuple de France.

C’est tout le combat que va mener le Collectif du R.L.S. pour rassembler le nombre de signatures de sa charte référendaire nécessaires à son efficacité.

Il n’existe pas un seul citoyen français qui ne soit concerné par l’avenir des générations suivantes et c’est ce qui se joue en matière de politique.

C’est pourquoi, l’appel lancé par le collectif, doit toucher chaque Française et chaque Français soucieux de ce qui attend leurs enfants. Les décisions d’aujourd’hui, c’est la vie de demain.

Les erreurs d’hier, ce sont les problèmes d’aujourd’hui, les erreurs d’aujourd’hui sont les problèmes de demain. Toutes ces erreurs sont de la responsabilité de toutes et de tous.

En effet accepter le jeu politique actuel, sans réagir efficacement, c’est condamner son pays à la soumission à l’oligocratie perpétuelle. Ce n’est certainement pas ce que souhaitent les Français, mais c’est ce qui les attend s’ils ne se mobilisent pas concrètement.

 Le collectif  leur offre cette opportunité. Ils doivent, c’est une nécessité absolue, se rassembler pour instaurer le référendum libre et souverain, seule solution qui leur permettra de devenir des citoyens responsables et non des citoyens soumis à une monarchie Républicaine comme ils le sont aujourd’hui.

La critique c’est peut être bien, mais l’action c’est certainement mieux.

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *